Salma Fikri
Chiropracteur à Bruxelles et à Rabat
United kingdomFrance

Les lombalgies constituent un mal très répandu évoluant sous des formes aigues ou chronique. Source de souffrances, elles sont aussi à l’origine de pertes économiques nullement négligeables. En France, on estime officiellement que «plus de la moitié de la population de 30 à 64 ans a souffert de lombalgie au moins une journée durant les douze derniers mois». Et que 17% de la même population a souffert durant plus de trente jours de lombalgie durant la même période.
Celles et ceux qui en souffrent se heurtent aussi assez fréquemment à de nombreuses difficultés avant de trouver une réponse thérapeutique adaptée. Deux études parues dans deux revues spécialisées tendent à démontrer l’utilité que peut fournir dans ce domaine des soins apportés en complément d’une approche médicale dite traditionnelle, non manuelle. La première est parue dans la revue Spine, la seconde dans l'American Journal of Obstetrics and Gynecology. Dans les deux cas, les auteurs ont cherché à évaluer l’apport thérapeutique que pouvait constituer la chiropratique (ou chiropraxie). Encore parfois ici ou là objet de controverses quant à son efficacité (voire à son innocuité), la chiropratique est une discipline qui vise pour l’essentiel à traiter des douleurs trouvant leur origine au sein du système ostéo-articulaire et ce à partir de manipulations physiques, principalement vertébrales.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion